logo interreg et ue.JPG

INdIGO : INovative fIshing Gear for Ocean

Les engins de pêche : source de pollution plastique marine

La pollution par le plastique est une menace majeure pour les écosystèmes. Lorsqu'ils sont perdus en mer, les engins de pêche ( filets,casiers..) peuvent avoir des conséquences directes sur la faune marine qui se retrouve enchevêtrée. Les microplastiques, issus de ces déchets peuvent aussi être ingérés et intégrés à la chaîne alimentaire.

Des filets biodégradables pour diminier l'impact environnemental

Le projet INdIGO a pour objectif de développer des engins de pêche innovants et plus respectueux de l'environnement marin en proposant de nouveaux produits à durée de vie contrôlée qui seront biodégradables dans l'environnement marin. INdIGO vise aussi à améliorer la prévention et la gestion des pollutions générées par les engins issus de la pêche et de l'aquaculture, en identidiant les points de collecte et les filières de recyclage existantes et en développant une application pour localiser les engins déjà perdus.

Répondre à des attentes industrielles

INdIGO est un projet collaboratif entre des acteurs de la recherche et des entreprises de part et d'autre de la Manche. L'implication des PME permettra de développer des produits compétitifs et d'assurer la durabilité économique en exploitant les résultats à la fin du projet. Les professionneles de la pêche et de l'aquaculture sont également impliqués tout au long du projet afin que les nouveaux engins correspondent à leurs besoins.

Comment pouvez-vous en tant que citoyen vous rendre utile dans ce projet ?

Le programme FISH&CLICK L'objectif de ce programme est de recenser le matériel de pêche ( filet, hameçon,casier...) perdu ou abandonné en mer et sur le littoral. Participez en signalant ! Cela ne vous prendra que 2 minutes. Pour retrouver le formulaire cliquez ici, sinon il existe l'application Fish&Click ( disponible sur Appstore & Google play)


infographie-FR.jpg